La paix au niveau personnel

« La paix au niveau personnel  commence par la connaissance de
soi-même. » Lorsque nous ressentons le besoin de paix dans notre vie et nous tournons vers nous-même en tant que source de cette paix, la véritable paix devient possible. »

Il y a longtemps, alors que j’arrivais aux Etats Unis en provenance du Canada, le douanier m’a demandé ce que j’étais allé y faire. J’ai répondu :

« J’ai fait un discours sur la possibilité de la paix ! »
« C’est impossible » dit-il, « tant que l’appât du gain et les luttes de pouvoir seront là, le monde ne sera pas en paix.
J’y ai réfléchi : « A-t-il raison ? » Et je me suis dit : « Oui, il a raison s’il parle de la notion de paix commune à tous. »
Je ne parle pas de la même paix ; je parle de la paix au niveau personnel. La paix est très possible au niveau personnel parce qu’elle n’a rien à voir avec les luttes extérieures. Il est temps de repenser le cadeau qui nous a été fait.

Souvent lors d’un anniversaire, on met des bougies sur le gâteau et la personne concernée les souffle. Chaque bougie représente une année de la vie de cette personne. En soufflant ces bougies, elle met ces années derrière elle. Nous avons crée un petit rituel de passage. Tout le monde vient et chante « joyeux anniversaire. » Et on pense : « Chic, je peux souffler les bougies ! »
Qui étiez-vous cette première année, quand il n’y avait qu’une seule bougie sur le gâteau ? Vous étiez vivant ! Quelles étaient vos priorités ?

Lorsque nous regardons les enfants, nous sommes fascinés parce qu’ils nous rappellent nous-même, qui nous étions. Des aspirations, des espoirs. Voilà ce qui danse dans les yeux d’un enfant, un espoir indicible. Nous le savons ; nous avons fait ce voyage au cours de notre vie.

Tous les citoyens de ce monde ont besoin d’espoir. Les générations à venir auront besoin d’espoir. Et s’il existe une nécessité d’investir dans la vie, en plus de tous ce en quoi nous investissons, nous devons investir dans la paix. Paix est devenu un mot vide de sens que les gens prononcent mais ne pensent pas, car personne ne sait comment s’y prendre pour la trouver. Cela commence en apprenant qui vous êtes.
Je ne suis pas ici pour dire « c’est comme ça. » Chacun a besoin de ressentir le besoin de paix dans sa vie. Si je suis celui qui vend de l’eau au coin d’une rue, savez-vous quel est ma plus grand alliée ? Pas la publicité, pas mon visage. Ma plus grande alliée est la soif, car la soif guidera les gens vers mon stand.
Si vous voulez que les gens viennent à votre stand dans cette existence, la soif est votre plus grande alliée. Ressentez le besoin de paix, de joie dans votre vie. Lorsque vous aurez ressenti cela et compris ce besoin dans votre vie, alors oui, il vous sera possible de l’avoir.
Je veux seulement vous transmettre un message tout simple:

Ce que vous cherchez est en vous. Baissez le volume extérieur si vous voulez entendre le murmure à l’intérieur.
Comprenez que vous êtes la source de cette joie et de cette paix dans votre vie.

Prem Rawat

La vie : En cet instant même

Il existe un bel adage : De quoi rêve le mendiant et de quoi rêve le roi ? Le mendiant rêve de devenir roi, voilà à quoi rêve le mendiant, « un jour, je serai roi ! »

Et de quoi rêve le roi ? Quel est son cauchemar ? Devenir mendiant !
Un roi ne souhaite pas devenir roi, un mendiant ne souhaite pas devenir mendiant, il rêve de devenir roi. Et le roi rêve qu’il devient mendiant.
Tout ce qui se passe dans ce monde, tout ce qui change, se déplace et bouge, bouge, bouge, se passe aussi dans la vie personnelle de chacun.
Les désastres, la tristesse, le bonheur, les bons moments, les mauvais moments, la richesse, la pauvreté.
Dans toutes les cultures, tous, nous voulons faire notre possible pour éviter ce qui est mauvais et avoir ce qui est bon, que tout soit en notre faveur.

Dans ce cas, quelle est la chose la plus favorable dans votre vie ?

Permettez-moi de vous le dire ; je vais vous dire ce qui se passe de plus favorable dans votre vie : C’est le va et vient de ce souffle.
Voila ce qui vous est le plus favorable !
Car chaque fois qu’il vient, il vous apporte le cadeau de la vie.
Votre existence !

Pas demain, pas hier, maintenant. En cet instant même.
A l’instant où vient le souffle, il n’y a pas de mauvais, c’est bon, c’est bien.

Et c’est bien parce que vous êtes en vie.

Mais si vous n’avez jamais compris l’importance du cadeau qui vous a été fait, vous chercherez à trouver un sens à tout le reste dans votre vie.

Et c’est ce que nous faisons, nous accordons de l’importance… Au lieu d’accorder de l’importance à cette existence, nous, nous cherchonscette importance dans tout le reste.

Prem Rawat