L’auteur

L’auteur

La Paix, vous en avez besoin ! La Paix, vous en avez besoin ! Croyez-moi sur parole, la Paix vous en avez besoin. Les gens disent : « Je crois n’avoir besoin de rien. » Bon, très bien ! Ah oui ! Au fait, nous avons commencé ce soir, avec une histoire que l’on est en train d’écrire. C’est ce que j’entends en disant « Au fait. » L’histoire sera écrite de toute façon. Que ce soit vous qui l’écriviez ou pas ! Ma suggestion est que vous commenciez à l’écrire. Commencez à l’écrire !
Car l’histoire sera écrite de toute façon. Et oui, pourquoi pas, une fin belle et heureuse à cette histoire!
C’est votre stylo. C’est votre stylo, échangez les tragédies, c’est quelque chose dont vous pouvez apprendre.

La joie, donnez-lui davantage de place et faites-vous plaisir autant que vous voudrez. C’est votre histoire. Certains disent, « ce livre n’a qu’un nombre limité de pages. » Non, ne vous en préoccupez pas. Ce n’est pas le nombre de pages du livre qui est important, vous savez de quoi je parle. Ce n’est pas le nombre de pages du livre qui est important, l’important c’est que l’histoire soit bien écrite. Car si elle est bien écrite et ne comporte qu’une page c’est bien, mais si elle comporte mille pages et qu’elles sont toutes ennuyeuses, c’est terrible. Terrible d’un bout à l’autre. Cela dépend de vous. La Paix, vous en avez besoin. Demandez à votre cœur, vous n’avez pas à me le demander, vous n’avez même pas à me croire sur parole. Croyez-moi sur parole, mais si vous ne voulez pas me croire sur parole, demandez à votre cœur, il vous le dira. C’est ce que votre cœur vous dit depuis que vous êtes haut comme ça. C’est ce qu’il a toujours dit. Et vous l’avez ignoré, ignoré. Bon, bon, bon ! Maintenant je suis ici, pour vous rappeler que vous n’êtes pas obligé de l’ignorer. Ça n’a rien d’effrayant. Ce n’est pas mystérieux. Mais le principal est que vous avez besoin de la paix dans votre vie. Obtenez-la. Obtenez-la.

Ecrivez cette histoire correctement. Il ne s’agit pas du nombre de pages, et il ne s’agit pas des erreurs commises, il s’agit de ce qui est authentique dans ce livre. Car savez-vous qui le lira ? Oh ! Oui, j’oubliais de vous dire qui allait lire l’histoire. Vous, c’est vous qui allez la lire. Faites en sorte qu’elle soit bonne,
faites en sorte qu’elle soit intéressante, faites en sorte qu’elle soit authentique, faites en sorte que ce souffle compte, faites en sorte que cette journée compte, faites en sorte que cette vie compte.

C’est un cadeau !

Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s