Prem Rawat à Marseille – Suite 2

Trouvez l’immuable

Il y a quelque chose d’immuable en vous. Trouvez l’immuable. Et amarrez bien le bateau de la vie à cet immuable. Ensuite, pas d’inquiétudes. C’est bien là l’intérêt n’est-ce pas ?
N’est-ce pas ce qui est important ? N’est-ce pas la raison pour laquelle vous êtes venu dans ce refuge ? Question fondamentale ! N’est-ce pas la raison de votre présence ici ? Avec ce pouvoir extraordinaire de savourer la vie entre vos mains. Une aversion automatique pour la douleur. Et une attirance automatique pour la joie. Quel doit être le format de votre liste de courses ?

C’est comparable à une personne qui va à Disneyland et dit : « Je me demande pourquoi je suis là ! » Regardez autour de vous.
Votre réalité est une chose si simple. Votre réalité est une chose si douce. Votre réalité parle de votre présence ici. Ici. Pas dans cette salle, sur cette terre. Le beau rythme du souffle résonne. Il vous apporte à chaque instant le cadeau de la vie.

L’obscurité reste l’obscurité

Connais-toi toi-même. C’est important ! Socrate n’a pas seulement dit ça en pensant : « Bon, il faut que je pense à quelque chose  qui me permettrait efficacement de rendre tout le monde fou. Une chose impossible à accomplir, mais si j’en parle, tout le monde essayera sans cesse, et ça va tous les rendre fous. » La folie existait déjà, croyez-moi, il n’avait pas besoin de faire perdre la tête à qui que ce soit. Il voit cela comme une solution aux problèmes des gens. Ce n’était pas différent d’aujourd’hui. Vagabond, pauvre, riche, guerres. Ignorance. Croyances, incrédulité. Idées ou pas d’idées. Compréhensions erronées. Insatisfaction.

Croyez-vous que l’insatisfaction ait changé ? Non. Elle est demeurée exactement la même. Nous disons, nous regardons autour de nous, nous voyons la technologie et nous disons vivre dans un monde différent. Non, ce n’est pas vrai. Marchez sur une peau de banane, et peu importe que vous portiez des chaussures à 300€ ou à 2€ ; quand vous tombez, croyez-moi sur parole, la douleur sera la même que celle d’un Grec il y a 4000 ans, 2000 ans. Cela ne change pas. L’ignorance reste l’ignorance. L’obscurité reste l’obscurité. Précisément. Croyez-moi.
Une panne d’électricité, et tout s’obscurcit. C’est exactement comme il y a 4000 ans.

L’attrait de la joie

N’êtes-vous pas curieux quant à votre nature ? Parmi toutes choses, ressentez-vous la joie ? Oui ! Et ressentez-vous la douleur ? Oui ! Est-ce que cela ne vous fascine pas ? En vous. Votre propre nature. Votre essence même. Vous avez la capacité de ressentir la joie et celle de ressentir la douleur.Deux choses. Quand vous ressentez la joie, cela ne vous gène pas. Personne ne va à l’église, ou au temple pour dire : « Seigneur, j’ai eu vraiment trop de joie. Je t’en prie, arrête ça, je ne peux plus supporter cette joie. »Non, les gens disent : « J’ai assez souffert dans ma vie, fais que cela cesse. » personne au monde ne s’est jamais suicidé en laissant un mot déclarant : «  J’étais vraiment trop heureux. Merci heureux monde. » Non, c’est systématiquement le contraire : « Je ne peux plus supporter la souffrance. Adieu monde cruel. »

Votre aptitude à ressentir la joie est unique. Et c’est ce qui vous rend si unique, le fait de pouvoir ressentir ça. Comprenez que c’est votre nature. Que cela fait partie de vous.
L’aversion à la souffrance. Et une attirance à la joie. Trouvez dans votre vie une joie qui ne finit jamais. Ensuite trouvez dans votre vie une joie que vous ne pouvez pas laisser derrière vous. Ensuite trouvez dans votre vie une joie que vous portez avec vous où que vous alliez. Ensuite trouvez dans votre vie la sérénité, la satisfaction qui ne change pas avec le temps.

Un cadeau

Vous êtes un cadeau qui a été donné librement. Librement. Sans aucune hésitation. Sans notification. Sois. Pas pour toujours. Pendant un laps de temps limité. Sois. Existe.

Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s