La joie de comprendre – Le paradis à l’intérieur

 

Un jour, je regardais la télévision, et toutes les publicités qui défilaient. Je me disais : « Mon Dieu ! » Il n’est question que de remède instantané. Vous avez de la cellulite ? Pas de problème. Vous êtes en surpoids ? Pas de problème. Votre sol est pauvre ? Pas de problème. Votre pelouse est envahie de mauvaises herbes ? Pas de problème. Vous devenez sourd ? Pas de problème. Vous êtes hépatique ? Pas de problème. C’est là que nous vivons. Tel est le monde dans lequel nous vivons. Vous avez mal à la tête ? Pas de problème. Constipé ? Pas de problème. Diarrhée ? Pas de problème. Vous n’êtes pas assez musclé ? Pas de problème. Vous voulez faire de l’exercice sans faire d’exercice ? Pas de problème. Il y a remède à tout. Alors les gens commencent par dire : « Je veux être heureux, pas de problème ! «  En fin de compte, c’est le message que le monde leur a transmis : « Pas de problème. » Il est inutile d’apprendre quoi que ce soit, il y a un raccourci pour tout. Il est inutile d’apprendre quoi que ce soit, il est inutile de comprendre quoi que ce soit.

Nous voici donc dans ce monde de solutions instantanées, où le message est :
« Arrangeons ça ! » Et moi je vais vers les gens et je leur dis : « Vous avez besoin d’apprendre. Vous avez besoin de vous instruire sur ce qu’est cette vie. » Et je réalise que ce message doit sembler vraiment étrange à ceux qui l’entendent. Parce qu’ils en sont arrivés à regarder une autre publicité : « Malheureux ? Pas de problème. Avalez ce comprimé. » Ils conseillent sûrement de surveiller les dosages, « cela peut avoir des effets non désirés ; et bla, bla, bla … » Mais je dis non, apprenez. Ouvrez les yeux, voyez. Regardez autour de vous. Parce que tout ce que vous voyez, un jour vous ne serez plus capable de le voir. Tout ce que vous vivez chaque jour, le temps viendra où vous ne pourrez plus le vivre.

Comprenez parce que le jour viendra où vous ne pourrez plus comprendre. La joie de comprendre : « Ah, ça a un sens ! » Et, parmi toutes choses, comprendre ; ce Neandertal, voila que ses problèmes disparaissent. Il a un mixer. Tout ce qu’il doit faire c’est trouver la prise dans le vaisseau, le brancher et l’allumer et ce sera mixé – pas de problème.

Prem Rawat

 

Dans la vie, j’ai cette précision. Je ne veux pas être distrait de l’objectif de ma vie. Je ne veux pas être détourné de ce que j’ai besoin d’être : Satisfait. Je ne veux pas qu’on m’explique pourquoi je ne dois pas être satisfait. Et que c’est acceptable.

Là, les formules de la destinée interviennent. « Dieu m’a crée ainsi, c’est ce qu’il a prévu pour moi, c’est l’avenir que Dieu m’a réservé. Et puis jedois faire face à mes responsabilités et comment pourrais-je être heureux… »  Jusqu’à arriver à dire : Sans l’obscurité, quelle valeur a la lumière ?

Et les gens se prennent à ça. Paradis ? Enfer ? Qui a inventé ça ? Le seul paradis qui soit est le paradis qui est en vous. Quand vous baignez dans cette satisfaction, c’est le véritable paradis. Et tout ce dont vous avez besoin pour définir l’enfer c’est de ne pas être dans ce paradis. C’est tout !

Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s