Le processus de la vie

 

Quel est l’âge d’une graine ? Ça a de l’importance pour vous ? Quel est l’age d’une mangue ? Ça compte pour vous. Une graine est une graine. Vous avez reçu la graine, l’avez-vous plantée ? Vous ne l’avez pas plantée ? Vous pouvez avoir une pièce remplie de graines, mais votre jardin est peut-être complètement vide. Plantez ces graines. Ne les stockez pas, plantez-les. Plantez-les et vous aurez un jardin superbe rempli de fruits. Et la possibilité pour chacun de ces fruits d’avoir d’autres graines que vous pourrez planter et vous en aurez de plus en plus. C’est ça le processus de la vie.

Il n’y a pas pénurie. Je connais des gens qui sont de vrais fous de math. Alors faites le calcul. Non seulement une mangue va satisfaire votre faim, mais connaissez-vous la possibilité du nombre de mangues cachée dans cette graine ? Parce que cette graine produira un manguier qui produira peut-être des centaines d’autres mangues et chacune de ces centaines de mangues sera capable de produire des centaines d’autres mangues. Disons généralement, une centaine de mangues par mangue. Alors cet arbre, et puis cet arbre, ensuite cet arbre – sont le potentiel. Voila le potentiel.

Beaucoup de gens disent : « Oh ! Vous avez tellement de chance d’avoir la mangue. » Moi je dis : « Non, mangez la mangue, plantez la graine. » Ensuite les gens disent : « Non, non, non, elle est si précieuse, gardez-la. Préservez-la. Mettez-la sous clé. Mettez-la sur un autel. Priez la mangue. Montrez à tout le monde ce que vous avez. Parlez-en. Pouvez-vous s’il vous plait nous faire une conférence sur l’incroyable sensation que l’on a quand on tient une mangue dans sa main ? Et je dis toujours : « Mangez la mangue, plantez la graine ; mangez la mangue, plantez la graine ; mangez la mangue, plantez la graine. » Et les gens disent : « C’est insensé, vous allez détruire la mangue. » Non, la mangue n’est pas détruite.

Ce que vous appelez le fruit est là pour vous attirer afin que la graine puisse se perpétuer. En faisant cela vous rendez service à la mangue. Vous ne lui faites pas de tort. C’est sa vie. Vous la menez à bien. Mais il y a des gens qui veulent seulement faire admirer leur mangue : « Voyez ma mangue. ». Continuez à regarder cette satanée mangue, et bientôt elle deviendra inutile, parce qu’elle commencera à pourrir. Alors les gens disent : « Regardez, voyez ma mangue pourrie – elle était si belle. » Ensuite ils veulent écrire un livre sur la beauté passée de la mangue. Les gens lisent ça et disent : « Oh, quelle belle description. »

Kabir dit que vous devez faire vous-même l’expérience. Les gens ne lisent pas cette partie là. Non. Lisez ce que dit Kabir : « Pourquoi perdez-vous votre temps à faire ça ? Ne le faites pas – ressentez-le ! C’est ce que j’ai ressenti, vous devez ressentir. »
Une porte s’est ouverte à moi. Une possibilité s’est réalisée, et je veux en profiter pleinement dans ma vie. Voila comment ce doit être. Chaque jour, faites cet effort.

C’est de mieux en mieux.

Dans le jardin de la Connaissance, vous pouvez cueillir toutes les fleurs que vous voulez, manger tous les fruits dont vous avez envie, vous asseoir et vous reposer à l’ombre l’arbre qu’il vous plaira de choisir. Tout va de mieux en mieux.
Il n’y a pas de limites à la qualité que cela peut atteindre. Pas de limites. Prenez, prenez. Il n’y a pas de restrictions, il n’y a qu’à profiter, laisser votre cœur se remplir de gratitude. C’est sans limites.

A chaque pas il s’agit de savourer.
Alors, savourez.

Prem Rawat