Septembre 2006 Amaroo

 

Libération

Si une personne intéressée veut s’assurer un voyage simple et agréable, je crois que l’une des questions à poser est :
« Qu’est-ce qui le rend difficile ? »

Les concepts ! Ils le rendent très difficile. Et qu’est-ce qu’un concept ? Et particulièrement en ce qui concerne ce sujet, le thème de cette réalité, le thème du bonheur, quel est le concept ? Alors voici un sujet important, l’une de ses définitions est que l’on ne peut pas l’explorer à partir de l’intellect. On ne peut pas se servir des raisons et de la logique de ce monde pour comprendre. C’est pourtant exactement ce que font les gens. Ils créent une voie fondée sur leur logique.
Si vous considérez ce qui est défini par « libération », il s’agit en fait de briser les chaînes des concepts et idées qui vous maintiennent en captivité.
C’est ce qui vous empêche de voir la belle réalité de chaque souffle parce que c’est ça, votre réalité ; votre vie, cette existence, non pas ce que vous faites, ce à quoi vous pensez, non pas les choses qui vous sont chères, parce que c’est la maison toute entière. C’est mon mur, ma fenêtre, c’est ma vue, mes rideaux, mon tapis, mon sol, mon tableau. C’est mon appartement, c’est ma maison. La maison contient tout cela et tout m’appartient et tout ça me plait. C’est à moi.
Maintenant, comment expliquer à quelqu’un que « non, ce n’est pas à vous. » Que vous êtes un voyageur, que vous êtes en voyage, qu’un jour vous êtes arrivé et que vous repartirez. Et il ne s’agit pas de l’arrivée, c’est déjà fait. Il ne s’agit pas non plus du départ, c’est déjà arrangé. Il s’agit du laps de temps intermédiaire, et personne ne connaît sa durée. C’est pourtant le laps de temps entre les deux que vous, en tant qu’être humain, avez gagné. Gagné !

 

Là où réside la clarté

Pourquoi voulons-nous savoir la vérité ? Parce que telle est notre nature. Non seulement parce que c’est notre nature, mais aussi parce qu’il existe une chose appelée mensonge.
Et nous voulons nous assurer que nous ne suivons pas le mensonge, mais que nous suivons la vérité. Alors il y a deux choses. Qu’est ce qu’un mensonge. Et qu’est ce que la vérité ? Où trouver la réponse ? A l’extérieur ? Non. Elle n’y est pas. Elle n’existe pas. Elle n’existe qu’en vous-même. Car votre cœur, cet endroit de simplicité, cet endroit où se situe le puits de la gratitude, en est l’adresse.
Là où se situe le puits de la gratitude est l’endroit où réside la clarté. La clarté. Et pas un flot de paroles. Et c’est dans le cœur de chaque être humain qu’habite Dieu.

Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s