Prem Rawat à Santa Monica

Le 6 mars 2010

Nous sommes tous tellement intéressés par les histoires des autres. Est-ce que vous êtes intéressé par ce qui se passe dans votre petit monde ?
Il y a des gens qui sont obnubilés par ce qui leur arrivera après leur mort, pourtant ils n’ont pas la moindre idée de ce qui se passe dans leur vie.
La réalité est que vous êtes en vie. C’est une bonne réalité.
Souvenez-vous, il n’y a pas bien longtemps, nous étions au sommet du monde – tout le monde était riche. Ensuite, soudainement…
Soudain, vous n’êtes plus riche. Tout cela a disparu. C’est la grande illusion. Cela semble tellement réel.
L’illusion : elle semble vraiment réelle. Mais elle est factice. C’est le piège. Nous disons que la réalité est horrible. Vous existez ! C’est là une belle réalité.
Savez-vous ce qu’est l’appréciation ? Indépendamment de l’âge, c’est l’une des choses qui ne changera pas.
L’appréciation. Même à 90 ans, quand vos lunettes ressemblent à des loupes. L’appréciation, oui !
Le pouvoir d’apprécier ne changera pas. Exercez-le.
Existe-t-il une chose qui mérite vraiment d’être appréciée ? La réponse est oui. Qu’est-ce que c’est ?
L’instant où vous comprenez la simplicité de l’existence, – cela vaut la peine d’être apprécié.
Votre désir d’être comblé. Cela mérite d’être apprécié. Si élémentaire. Si fondamental.

Un bébé a toute la vie devant lui. Il n’a pas la moindre idée de tout ce qui arrivera durant sa vie.
En fin de compte, la décision de rester satisfait à n’importe quel moment donné réside en cet enfant. Tout comme il réside en vous. C’est une décision que vous pouvez prendre.
Décider d’être satisfait. C’est une grande décision. La prendrez-vous ? Allez-vous le faire ?
Trouvez ce que vous avez, et croyez-moi, vous cesserez d’évaluer votre vie d’après ce que vous n’avez pas.
Pourquoi créer cette terre, si belle qu’après l’avoir vue 200.000 fois, elle vous coupe toujours le souffle ?
Il y a un cadeau. Si vous ne savez pas ce qu’est ce cadeau, vous chercherez toujours ailleurs.
Trouvez ce que vous avez. S’il vous plait. C’est le cadeau suprême. La beauté suprême. Voilà ce que vous avez.
Savez-vous où est votre foyer ? Trouvez votre foyer.
Chaque jour où vous êtes en vie, ne cessez pas de vivre. Soyez en vie chaque jour où vous existez. Même si vous êtes au bout du rouleau.
Dans mes bas, je veux me souvenir des hauts. Et dans mes hauts, je veux me souvenir des hauts, des hauts !
Vous êtes ici. C’est commencé ! C’est en cours. La belle musique que vous entendez – l’orchestre n’est pas juste en train de répéter.
Les jours se lèvent, vous vous éveillez, vous remuez, et vous êtes en vie.

Vous voulez vous renseigner sur le karma ? Pincez-vous. Ressentez-vous une douleur ? Karma. Si la personne à côté de vous crie, vous n’avez pas pincé la bonne personne.
Vous voulez connaître la vérité ? La vérité réside en vous. Où ailleurs pourrait-elle être ?
Tout ce qui est nécessaire pour vous permettre de profiter pleinement est là. Faites la connexion.
Vous êtes en vie. En vous, il y a l’océan de joie. Vous avez, en vous, le bonheur suprême. Effectuez la connexion.
Quand vous ne savez pas, mêmes les réponses sont des questions. Et quand vous savez, même les questions deviennent des réponses.
Quand vous ne savez pas, vous vous interrogez. Quand vous savez, vous êtes reconnaissant. Effectuez la connexion.
Peu importe votre âge, jeune ou vieux, tout n’est pas encore fait. Il en vient encore. La vie vient encore.
Il pleut de l’or. Et voici la bonne nouvelle : ça va continuer. J’ai tout intérêt à amasser cet or.
Soyez riche. Sentez-vous riche. Il y a des gens très pauvres, mais ils se sentent riches. Ne soyez pas désorienté par votre situation.
Pour être satisfait dans votre cœur, et ressentir cet endroit d’où provient la gratitude. Soyez dans cette simplicité.
Imaginez un individu qui se promène en offrant des sandwiches. Est-ce que vous avez faim ? Non pas : « Avez-vous un livre ? »
J’ai faim tout de suite. Je ne veux pas lire à propos de nourriture. Cette faim peut être apaisée. C’est une bonne nouvelle.
J’ai les billets pour le meilleur spectacle de la ville. Et vous les voulez. Si vous voulez ces billets, je les ai.

Il est là, – le paradis sur terre. Quel spectacle ! Incroyable. Pour vous – pour moi. Comprendre. Grandir.

Si cet endroit est vraiment conçu pour la souffrance, que les splendides couchers de soleil disparaissent.
N’essayez pas de faire en sorte que tous les jours soient les mêmes. Voyez plutôt la même beauté en chaque jour.
Il n’est pas impossible d’être heureux durant cette vie. C’est très possible. Et n’acceptez pas une fin de non recevoir.
Donnez une chance à tout ce que vous savez déjà. Vous savez déjà.

Quoi que vous décidiez de faire, soyez en paix. Ressentez la dignité dans votre vie. Ressentez la paix dans votre vie.

Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s