Le miracle ambulant ….

 

Le miracle ambulant

Dans la rivière de la vie, vous êtes sur un bateau. Et il se déplace. Vous regardez à l’extérieur, et vous voyez bouger les choses. Vous les voyez bouger, mais elles ne bougent pas. Elles sont là et resteront où elles sont.
Vous vous déplacez. Vous ne serez plus là. Le vaisseau dans lequel vous êtes est périssable. Un jour il n’existera plus. c’est ça qui se déplace. Vous bougez.

Depuis quand ? Depuis votre premier souffle. Le savez-vous ? Le changement a commencé, au premier souffle. C’est la chose la plus extraordinaire. Avant cela, vous étiez bleu. Vous avez pris cette respiration, et le processus de la vie a commencé à se déployer. Puissant. Puis un autre souffle, et un autre, et un autre…

Quel est le miracle ?
Le soleil se lève. C’est un miracle. Le soleil se couche, c’est un miracle. Les étoiles scintillent, c’est un miracle. La pluie tombe dans le désert, c’est un miracle.

Un Maître vous donne la clairvoyance de voir ce miracle. Pour vous permettre de commencer à comprendre. Pour vous permettre de commencer à comprendre dans votre vie : « Ouah  ! C’est ça un miracle, je suis en vie, c’est un miracle. »
Connaître personnellement la joie.
Connaître personnellement la vérité.
Connaître personnellement la vraie clarté.
Connaître personnellement la vraie compréhension. c’est simple parce qu’en fin de compte c’est qui vous êtes.
Ce déploiement est la même force que celle qui déploie l’univers.  Elle est venue et vous a touché, elle m’a touché. Elle m’a apporté le cadeau de la vie. Elle me l’apporte chaque jour, à chaque instant. À chaque étoile. C’est un miracle.
Chaque enfant qui vient au monde est un miracle.

J’ai trouvé la paix.

J’ai pris une poignée de graines après l’autre et les ai semées dans la terre. Et oui, sur ce petit bout de terrain poussent de belles petites fleurs. Non seulement une fois, mais chaque jour, je veux prendre une nouvelle poignée de graines et les jeter, encore et encore. Pourquoi ? Parce qu’il pleut.
Le souffle vient et s’en va. Il pleut.

Voulez-vous la paix que j’ai trouvée ? C’est possible, c’est simple.

Quand vient d’obscurité, allumez la lampe. Ce n’est pas sorcier, non ? Quand vient l’obscurité, allumez la lampe. Seulement vous devez savoir où est la lampe et comment l’allumer pendant qu’il fait encore jour. Personne n’a envie de se retrouver à tâtonner pour trouver la lampe et le briquet dans l’obscurité.
On appelle ça, le bon sens. Restez tranquille et vous comprendrez. Malgré tous les mouvements du monde, il y a une tranquillité magnifique en vous.

Restez tranquille.
Vous n’avez pas à renoncer à quoi que ce soit. Vous n’avez pas à renoncer à votre religion pour trouver la paix en vous, vous n’avez pas à renoncer à votre famille pour trouver la paix en vous, vous n’avez pas à renoncer à votre métier pour trouver la paix en vous. Savez-vous pourquoi ? Parce qu’elle est déjà en vous.

Déjà en vous.
Est-ce que cela a une influence quelconque sur l’extérieur ? Non. Elle est déjà là. Ouvrez la porte. Respirez les effluves et je vous parie que si vous le faites du fond du cœur, vous sentirez une odeur qui est à la fois la plus merveilleuse, la plus nouvelle et la plus familière. Vous faites brûler de l’encens pour que votre maison sente bon. Un autre encens brûle déjà dans cette maison. Sentez-le, et soyez satisfait, soyez comblés.

Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s