Le voyage de la vie

 « Chaque être humain fait le voyage de la vie. Il commence lorsque vous venez au monde et vous emmène là où personne n’est jamais allé auparavant. Comment effectuez-vous ce voyage ? Quel est le propos de ce voyage ? Que devez-vous emporter avec vous ? Sur la liste que vous avez faite, avez-vous indiqué les choses dont vous ne voulez pas, ou bien celles que vous voulez ? »

Nous entendons beaucoup de choses dans notre vie. Nous entendons parler du chemin de la vie, on nous parle du propos de la vie. Mais le fait est que personne ne sait. Chacun d’entre nous, parce que nous sommes en vie, fera un voyage. Comment sera ce voyage ? Personne ne le sait. On vous donne un vaisseau, ce corps humain. Du fait même qu’il existe, il fera un voyage et ira où personne n’est jamais allé auparavant. Vous pouvez penser qu’il sera semblable à celui d’une autre personne. Mais non. Il y a des variations infinitésimales, des changements qui feront que votre voyage ne ressemblera à aucun autre. La façon dont vous percevez, la façon dont vous comprenez est exclusivement vôtre.

Chaque jour est différent. Même si vous faites la même chose chaque jour, il n’existe pas deux jours identiques. Je ne parle pas seulement de bon et de mauvais, ça c’est votre point de vue. Un jour tout peut aller mal et vous vous sentez bien en vous-même, alors : « Ce n’est pas si mal que ça. »   Un autre jour tout peut aller au mieux mais vous vous sentez mal dans votre for intérieur, alors vous pensez : « Non alors, tout va mal. »
Comment effectuons-nous ce voyage ? Quel est le but de ce voyage ?
Pour le comprendre, vous devez reprendre à zéro. Pourquoi ? Parce que vous avez beaucoup lu, beaucoup entendu. Ce sont des informations qui nagent dans votre tête. Vous devez recommencer à zéro, pas d’informations. Considérons les faits, pas les idées. Vous essayez de faire en sorte que ce corps soit confortable. Vous voulez un lit douillet, un coussin moelleux. Quand vous achetez des chaussures vous faites quelques pas avec pour vous assurer qu’elles sont confortables.

Nous dépensons beaucoup de temps et d’énergie
pour nous assurer que notre corps est extérieurement confortable.

Relax

Passons-nous aussi beaucoup de temps à nous assurer que notre existence, notre vie, est confortable intérieurement ? Ou bien apprenons-nous à vivre dans le déséquilibre, avec la colère, avec la confusion ? Au début, vous êtes un bébé. Au fur et à mesure que vous prenez de l’âge, le corps se détériore. Vous savez qu’il va se détériorer, mais vous essayez d’en prendre soin, de le conserver. Vous voulez être confortable parce que vous êtes ainsi fait. Ce corps n’aime pas la douleur ; il réagit à la chaleur. Il veut voir et entendre ce qui vous apporte de la satisfaction. Vous êtes comme ça. Dans ce cas, est-ce différent pour ce qui est en vous, que ce cœur lui aussi veut être satisfait ? Votre existence veut être comblée.

Quelle est l’expérience suprême ? Sans être un scientifique de génie, je dois dire que faire l’expérience du suprême serait une expérience suprême. Le suprême étant la toute puissance qui rend chaque chose possible. Lui donne sa dynamique. Qui l’anime. Dans l’univers tout entier. Je ne vais pas tenter de l’expliquer parce que l’une des définitions du suprême est que l’on ne peut pas le définir. Je ne vais pas essayer de vous expliquer l’infini, nous ne pouvons pas comprendre ce qu’est l’infini. Cet univers est époustouflant, cependant ce n’est pas comprendre l’univers qui est fascinant, mais comprendre que, ce qui rend l’univers possible se trouve être en nous en cet instant même, et que nous pouvons en faire l’expérience. Et quand cela arrive, on est comblé de paix, de clarté, de joie. C’est alors que l’on ressent la joie la plus réelle, le bonheur le plus authentique. Cette occasion de faire le voyage de la vie, combien elle est belle ! Que devez-vous emporter avec vous ? Avez-vous besoin de la colère ?

Avez-vous besoin de la peur ? Non. Elles vous ont été données, mais on vous a aussi donné la bienveillance. Il y a la confusion, mais il y a la clarté. Il y a la douleur, mais il y a la joie. La douleur est absence. La bienveillance et la joie sont la présence. Votre vie est faite d’absences et de présences, et vous devez connaître la différence. Il est impossible de faire partir le doute, mais amener la clarté dans votre vie est très possible. Cela, vous pouvez le faire. Avez-vous inscrit sur votre liste ce dont vous ne voulez pas, ou y avez-vous noté ce que vous voulez ? La plupart des gens n’ont qu’une liste de ce dont ils ne veulent pas : « Je ne veux pas la confusion. Je ne veux pas de la pauvreté. Je ne veux pas la douleur, je ne veux pas ceci, je ne veux pas cela. » Laissez-moi vous aider à vous préparer pour ce voyage. Vous essayez de tout emporter et votre dos est douloureux à force de transporter toutes ces idées. Vous n’avez pas besoin de tout. Allégez votre charge. Ne portez que l’essentiel, c’est tout ce dont vous avez besoin. Mettez la clarté dans votre bagage. Elle vous sortira de la plupart des problèmes. La confusion est très lourde à porter ; la clarté pèse si peu. La douleur est excessivement lourde, et la joie si légère. Ce sont de bonnes choses à emporter avec vous parce qu’elles ne pèsent presque rien et elles vous rendent aussi plus léger. Faites le voyage ; c’est un beau voyage. Ressentez le paradis ici. Cette terre a été conçue pour vous. Existez dans cette paix. Existez dans cette joie.

Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s