Promesse de vie

« Cette existence, la vie que vous avez, est belle, malgré tous les problèmes, elle est merveilleuse. Regardez le désert. Quand il pleut, mystérieusement, le désert lui-même renferme une belle promesse de vie, de fleurs délicates. »

Promesse

Je ne suis pas ici pour vous dire ce qui est bien, ce qui est mal. Je ne suis pas ici pour essayer de parler de tous les problèmes du monde, parce qu’il y en a trop. Il faudrait bien plus d’une soirée pour les recenser. Mais voyez-vous, malgré tous ces problèmes, malgré tout ce qui ne va pas dans le monde, certaines choses sont bonnes. Vraiment, vraiment bonnes. Malgré toute la laideur qui existe dans ce monde, il y a une chose très, très belle. Malgré toutes les erreurs qui ont été faites dans ce monde, il y a une chose qui est parfaite – ce n’est pas une erreur. Cette perfection, cette beauté, ce bon, est en vous. Et c’est ce dont je suis venu parler.

Il y a des gens qui aiment parler de tous les problèmes, et dans un sens, je suis content qu’ils le fassent, mais je pense qu’il doit y avoir des gens qui parlent du bon, du bien, du beau. Parce que cette existence que vous avez, cette vie, malgré tous les problèmes, est belle, elle est merveilleuse. Et parfois nous oublions l’importance d’être en vie. Préoccupés par nos ennuis, nos luttes, nos idées, nos concepts, nous oublions ce qui nous a été donné.

Regardez le désert – le meilleur moment pour voir le désert n’est pas l’été, mais à la saison des pluies. Car mystérieusement, même le désert renferme la promesse d’une vie remarquable, de fleurs  tendres et délicates. Mais la pluie est indispensable. Sans la pluie, les rivières ne coulent pas. Elles gardent leur forme. La pluie est venue dans le désert et cela a façonné leur contour – et cette rivière, cette rivière à sec attend et attend, elle attend patiemment qu’il pleuve pour qu’encore une fois l’eau s’écoule dans son lit. Elle est prête. Elle est prête.

Qui sommes-nous ? Que sommes-nous ? Sommes-nous la somme de tout ce qui se passe autour de nous ? Ou bien existe-t-il davantage ? Le total consistant à s’éveiller le matin et être devant nos responsabilités : Je dois faire ceci, je dois faire cela, et je dois faire telle chose et telle autre !

Ou bien y a-t-il une chose à l’intérieur de chaque être humain qui veut sourire, qui veut être reconnaissante, ressentir de la gratitude, ressentir la joie ?

 Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s