Une histoire simple

Je suis ici pour vous raconter une histoire simple. Cette histoire ne parle pas d’animaux, de rois ou de reines. Elle ne parle pas de la réalisation du rêve d’un individu. Cette histoire parle de vous et moi – pendant que nous existons, pendant que nous sommes en vie.

Ce n’est pas une histoire d’ambition, parce que les ambitions des gens dépendent largement de leur position dans le monde. Si une personne perd son enfant, elle ne priera pas pour de l’argent. Elle ne priera que pour une seule et unique chose: « Mon Dieu, je te supplie de faire que mon enfant me soit rendu. »

Si un médecin dit à quelqu’un : « Vous avez un cancer, vous allez mourir. » Quelle sera sa prière ? Va-t-il prier pour une instruction supérieure ? Va-t-il prier pour un autre enfant ? Non, il va dire : « Mon Dieu, fais en sorte que ce soit aussi peu douloureux que possible, ou bien fais disparaitre mon cancer. » Et si un individu se retrouve pauvre ? Il va prier pour de l’argent.

La situation dans laquelle nous sommes change radicalement notre point de vue quant à nos besoins, sur ce qu’est le monde, sur ce qu’est la religion, sur ce qu’est Dieu – sur tout.

Il y a pourtant une réalité : La réalité de votre vie. C’est la plus belle réalité qui soit. Que vous soyez riche ou pauvre, que voulez-vous en réalité ? Dans cette histoire, – cette histoire sur vous et moi, – nous avons une chance de réaliser notre véritable aspiration. Si nous voulons que cette histoire soit agréable, si nous voulons qu’elle finisse bien, c’est possible. La question devient donc : « Quel est votre vœu ? »

Savez-vous ce que vous voulez, ce que vous avez toujours voulu, ce que vous voudrez toujours ?

L’opinion des autres et vos propres besoins sont deux choses bien distinctes.
Si vous n’avez pas identifié votre propre besoin
– votre vœu – toutes les opinions du monde ne s’en préoccuperont pas.
Ce ne sont que des opinions. Que voulez-vous ?

Opinion

Permettez-moi de vous parler d’une possibilité, d’un être humain à un autre. Je suggère que, ce que vous voulez dans la vie n’a pas besoin de nom. Vous pouvez appeler ça paix, vous pouvez l’appeler bonheur, vous pouvez l’appeler libération, vous pouvez l’appeler joie – pas de problème. Pourquoi ? Parce que ce ne sont que des qualificatifs différents pour la même chose. Quand le cœur est satisfait, la joie est là. Quand le cœur est satisfait, la paix est là.

Quelle est la différence entre l’obscurité et la lumière ? Dans l’obscurité on est incapable de voir. Quand on ne voit pas, on ne peut pas éviter les obstacles. Toutes les embuches, tous les obstacles sur la route ne disparaissent pas le matin au lever du soleil. Mais on peut les voir, et, parce qu’on peut les voir, on peut les éviter. La lumière ne supprime pas les obstacles, la lumière les éclaire.

Qu’est-ce que je donne ? Je donne un parapluie. Je ne supprime pas la pluie. On ne peut pas supprimer la pluie – il pleuvra. Mais ce n’est pas gênant quand on a un parapluie. Sans parapluie, on est trempés, et on ne veut pas être trempés.

Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s