Un rêve spectaculaire

La quête de paix, dit Prem Rawat, existe depuis longtemps. « Nous avons fait un rêve spectaculaire, » dit-il, « un rêve qui parle d’être en paix – pas dans la crainte, l’incertitude, la peine, la souffrance ou la confusion – le rêve d’exister dans la clarté. »

Voici une devinette : Il y a une chose dont nous avons été pourvus en abondance, mais ce n’est jamais assez. Nous voulons plus. Tout le monde se promène en prétendant ne pas en avoir assez. On nous donne cette chose, mais nous ne sommes jamais capable de la garder. A votre avis, de quoi s’agit-il ? Le temps ! Nous disons : « Je n’ai pas le temps. » Pourtant il continue à venir. Tout le temps dont nous disposons nous appartient, mais nous ne pouvons pas le garder. Il s’écoule, et tout ce qui nous reste, c’est ce que nous avons fait de ce temps. Alors, que devrions-nous faire de ce temps ? Ne sous-estimez pas cette question qui semble anodine. On en débat depuis des siècles : Que faire ? Nous sommes des créatures qui veulent « faire » tellement que nous en oublions certaines choses fondamentales.

La soif de plénitude est innée ; elle est en vous. Si vous ressentez la soif, vous faites ce que vous avez à faire. Nous sommes amenés à faire tant de choses dans notre vie. Nous croyons avoir tant à faire. Toutes nos responsabilités, toutes nos idées, toutes nos pensées disent : « Agis, agis, agis ! » Mais il serait bon, de prendre le temps une fois dans notre vie, de ressentir ce que nous voulons vraiment faire. Alors la quête d’action viendrait de l’intérieur et pas de l’extérieur. Elle ne serait pas suscitée par le monde extérieur. Tellement de choses que nous croyons devoir faire nous sont dictées par quelqu’un d’autre. À quoi ressemble l’armoire à pharmacie de la vie ? Tous les remèdes : « Prenez ce médicament anti-stress. Allez vous promener, faites du jogging, faites ci, faites ça. » Personne ne vous demande pourquoi vous êtes stressé !  Il faut y réfléchir parce qu’être en vie comporte un élément de plus que nous n’avons pas inclus. Ce n’est pas aller sur la lune, il ne s’agit pas non plus d’accomplissements, ni de ce que nous pourrions faire.

Quête

Il existe une autre quête à l’intérieur de l’être humain, et c’est le désir d’être comblé ; non pas en pensée ou en imagination, mais réellement. C’est le désir d’être dans cet endroit unique qui est entouré de certitude, de paix. Le propos de la vie n’est pas de résoudre des problèmes. Chaque fois que vous résolvez un problème, un autre se présente. En fait, certains jours on en arrive à se dire qu’il vaut mieux ne pas résoudre de problème parce que c’est le seul moyen d’en éviter d’autres. Les gens trouvent des excuses pour expliquer pourquoi nous n’arrivons pas à avoir la paix ; mais combien d’entre eux reconnaissent que la quête de paix est présente depuis extrêmement longtemps ? Nous faisons un rêve depuis vraiment très, très longtemps. Un rêve spectaculaire, un rêve qui parle d’être en paix – pas dans la peur, l’incertitude, la peine et les larmes, ou dans la confusion – le rêve d’exister dans la clarté.

La paix c’est être dans la clarté, de ressentir cette compréhension, d’être dans la joie, pas dans la peine. Et là réside la réalité – pas en théorie, pas dans un débat, une définition – mais en ressentant. La réalité fidèle est une sensation, savoir clairement. La paix en est la récompense. La joie en est la récompense. Une vie comblée – pour chacun. C’est la récompense la plus incroyable que l’on puisse recevoir. C’est le plus grand honneur, la quête la plus noble – la quête de paix. Elle est toujours noble parce qu’elle est sans fin. Ceux qui ont ressenti la paix s’en réjouissent. La plus authentique des victoires pour chaque être humain n’est pas de traverser tous les déserts possibles ou d’escalader des montagnes ; c’est de ressentir, rejoindre, admirer l’espace intérieur. Voila ce qu’est la vie, pas les évènements qui s’y déroulent.

Chaque souffle est un bienfait. Soyez un pêcheur. Quelqu’un peut vous montrer comment lancer votre filet à l’intérieur et en retirer autant de bienfaits que possible pendant votre vie. Ramenez-les. Remplissez ce vaisseau, comprenez et réjouissez-vous. Sentez-vous libre, vraiment libre. Ressentez la sensation suprême. Ressentez le bonheur, la paix, chaque jour. Ressentez la gratitude chaque jour de votre vie. Voilà le propos de la vie.

Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s