Vidéo Peace Beats concert à Toulouse le 20 septembre 2014

Le 20 septembre 2014, l’association toulousaine Perspectives de Paix organisait, à l’occasion de la Journée internationale de la paix, un concert gratuit. Une belle occasion de promouvoir la paix auprès d’un public jeune.
Nous avons le plaisir de vous présenter un court-métrage qui retrace cet événement : TOULOUSE PEACE BEATS
À faire circuler largement et sans modération !
Merci à à tous les donateurs et bénévoles qui ont aidé à la concrétisation de ce projet.
Amicalement
L’équipe Peace Beats Toulouse

Toulouse PeaceBeats from Anne-Marie Goodman on Vimeo.

Le voyage de la vie

 « Chaque être humain fait le voyage de la vie. Il commence lorsque vous venez au monde et vous emmène là où personne n’est jamais allé auparavant. Comment effectuez-vous ce voyage ? Quel est le propos de ce voyage ? Que devez-vous emporter avec vous ? Sur la liste que vous avez faite, avez-vous indiqué les choses dont vous ne voulez pas, ou bien celles que vous voulez ? »

Nous entendons beaucoup de choses dans notre vie. Nous entendons parler du chemin de la vie, on nous parle du propos de la vie. Mais le fait est que personne ne sait. Chacun d’entre nous, parce que nous sommes en vie, fera un voyage. Comment sera ce voyage ? Personne ne le sait. On vous donne un vaisseau, ce corps humain. Du fait même qu’il existe, il fera un voyage et ira où personne n’est jamais allé auparavant. Vous pouvez penser qu’il sera semblable à celui d’une autre personne. Mais non. Il y a des variations infinitésimales, des changements qui feront que votre voyage ne ressemblera à aucun autre. La façon dont vous percevez, la façon dont vous comprenez est exclusivement vôtre.

Chaque jour est différent. Même si vous faites la même chose chaque jour, il n’existe pas deux jours identiques. Je ne parle pas seulement de bon et de mauvais, ça c’est votre point de vue. Un jour tout peut aller mal et vous vous sentez bien en vous-même, alors : « Ce n’est pas si mal que ça. »   Un autre jour tout peut aller au mieux mais vous vous sentez mal dans votre for intérieur, alors vous pensez : « Non alors, tout va mal. »
Comment effectuons-nous ce voyage ? Quel est le but de ce voyage ?
Pour le comprendre, vous devez reprendre à zéro. Pourquoi ? Parce que vous avez beaucoup lu, beaucoup entendu. Ce sont des informations qui nagent dans votre tête. Vous devez recommencer à zéro, pas d’informations. Considérons les faits, pas les idées. Vous essayez de faire en sorte que ce corps soit confortable. Vous voulez un lit douillet, un coussin moelleux. Quand vous achetez des chaussures vous faites quelques pas avec pour vous assurer qu’elles sont confortables.

Nous dépensons beaucoup de temps et d’énergie
pour nous assurer que notre corps est extérieurement confortable.

Relax

Passons-nous aussi beaucoup de temps à nous assurer que notre existence, notre vie, est confortable intérieurement ? Ou bien apprenons-nous à vivre dans le déséquilibre, avec la colère, avec la confusion ? Au début, vous êtes un bébé. Au fur et à mesure que vous prenez de l’âge, le corps se détériore. Vous savez qu’il va se détériorer, mais vous essayez d’en prendre soin, de le conserver. Vous voulez être confortable parce que vous êtes ainsi fait. Ce corps n’aime pas la douleur ; il réagit à la chaleur. Il veut voir et entendre ce qui vous apporte de la satisfaction. Vous êtes comme ça. Dans ce cas, est-ce différent pour ce qui est en vous, que ce cœur lui aussi veut être satisfait ? Votre existence veut être comblée.

Quelle est l’expérience suprême ? Sans être un scientifique de génie, je dois dire que faire l’expérience du suprême serait une expérience suprême. Le suprême étant la toute puissance qui rend chaque chose possible. Lui donne sa dynamique. Qui l’anime. Dans l’univers tout entier. Je ne vais pas tenter de l’expliquer parce que l’une des définitions du suprême est que l’on ne peut pas le définir. Je ne vais pas essayer de vous expliquer l’infini, nous ne pouvons pas comprendre ce qu’est l’infini. Cet univers est époustouflant, cependant ce n’est pas comprendre l’univers qui est fascinant, mais comprendre que, ce qui rend l’univers possible se trouve être en nous en cet instant même, et que nous pouvons en faire l’expérience. Et quand cela arrive, on est comblé de paix, de clarté, de joie. C’est alors que l’on ressent la joie la plus réelle, le bonheur le plus authentique. Cette occasion de faire le voyage de la vie, combien elle est belle ! Que devez-vous emporter avec vous ? Avez-vous besoin de la colère ?

Avez-vous besoin de la peur ? Non. Elles vous ont été données, mais on vous a aussi donné la bienveillance. Il y a la confusion, mais il y a la clarté. Il y a la douleur, mais il y a la joie. La douleur est absence. La bienveillance et la joie sont la présence. Votre vie est faite d’absences et de présences, et vous devez connaître la différence. Il est impossible de faire partir le doute, mais amener la clarté dans votre vie est très possible. Cela, vous pouvez le faire. Avez-vous inscrit sur votre liste ce dont vous ne voulez pas, ou y avez-vous noté ce que vous voulez ? La plupart des gens n’ont qu’une liste de ce dont ils ne veulent pas : « Je ne veux pas la confusion. Je ne veux pas de la pauvreté. Je ne veux pas la douleur, je ne veux pas ceci, je ne veux pas cela. » Laissez-moi vous aider à vous préparer pour ce voyage. Vous essayez de tout emporter et votre dos est douloureux à force de transporter toutes ces idées. Vous n’avez pas besoin de tout. Allégez votre charge. Ne portez que l’essentiel, c’est tout ce dont vous avez besoin. Mettez la clarté dans votre bagage. Elle vous sortira de la plupart des problèmes. La confusion est très lourde à porter ; la clarté pèse si peu. La douleur est excessivement lourde, et la joie si légère. Ce sont de bonnes choses à emporter avec vous parce qu’elles ne pèsent presque rien et elles vous rendent aussi plus léger. Faites le voyage ; c’est un beau voyage. Ressentez le paradis ici. Cette terre a été conçue pour vous. Existez dans cette paix. Existez dans cette joie.

Prem Rawat

Souriez

wopg

Extraits de conférences données par Prem RawatJ’ai vu une fois un auto collant sur le réfrigérateur de quelqu’un :
« Souriez ! » Je lui ai demandé pourquoi il avait mis l’auto collant sur son réfrigérateur et il m’a répondu : « Oh, il est bon qu’on nous le rappelle. » Donnez-moi une raison de sourire et je vous garantie que je sourirais. L’autocollant ne sert à rien.Vous êtes un être humain, cela vous est propre, c’est ce que vous faites. Quand tout va bien, c’est automatique. Inutile de vous rappeler de sourire. Le sourire vient naturellement ; dès que tout va bien.
Quand tout va bien intérieurement, le sourire fleurit.Je peux donc me promener en mettant des autocollants partout,
« Souriez, souriez, souriez, comment se fait-il que vous ne souriez pas, souriez, souriez, souriez. » Ou bien je peux vous indiquer un moyen de faire en sorte que tout aille bien intérieurement, et je sais que quand tout va bien dans votre for intérieur, vous souriez.
Les gens veulent un jardin fleuri toute l’année. Alors ils achètent du faux gazon, des fleurs et des arbres artificiels et plantent ça dans le jardin. Ensuite ils disent : « Voyez mon jardin, magnifique n’est-ce pas ?! Toute l’année et je n’ai pas à tondre le gazon. » Bien sûr vous n’avez pas besoin de tondre le gazon ; et il a cet aspect toute l’année. Oh oui ! Mais où sont les papillons, où sont les abeilles, où est le bourdonnement, où est l’arôme des fleurs ? Où ? Tout cela en est absent.
Alors votre jardin est superbe. Mais c’est tout. Ce n’est pas vraiment votre jardin. Que voulez-vous ? Uniquement que votre jardin soit très beau ? Même si ce n’est pas un vrai jardin ; dès l’instant où il a belle apparence ? Il est comme ça et le restera.
Soyez vrai. Faites-le chaque jour. Soyez vrai pour vous-même. Ne vivez pas dans cette fable, dans ces artifices. Vous êtes ici pendant trop peu de temps pour rester là et faire semblant. Il faut vous envoler vraiment. Vraiment, parce que vous pouvez voler.

Prem Rawat

La connaissance est comparable à vouloir qu’un papillon vienne se poser sur votre main. Vous ne pouvez pas l’y obliger. Parce que le papillon est totalement libre. Il ne viendra pas. Si vous étendez votre main où vous aurez mis un peu de miel et restez immobile, peut-être, peut-être qu’il viendra s’y poser.Prem Rawat

Merci Corinne pour la traduction

La traversée de la vie

Prem Rawat parle de la simplicité du désir fondamental de l’être humain d’être satisfait, en paix, heureux, et de la beauté qui réside en chaque individu. « La traversée de la vie peut être très compliquée, » dit-il. « Cependant il existe une paix intérieure, elle réside dans le cœur de chaque être humain, jour et nuit. »

Je parle d’une chose très simple. De nos jours, si on ouvre un journal ou regarde la télévision, on peut discuter de beaucoup de choses. La paix est un sujet important, la faim est un sujet important, la pauvreté est un sujet important, l’agitation sociale est un sujet important. On peut penser : « Je dois parler de l’un de ces sujets. »

Pourtant je parle d’une chose que vous connaissez déjà. Il ne s’agit pas du monde mais de vous. En tant qu’être humain, ce que vous cherchez est en vous. Voilà qui nous sommes.

Les gens disent qu’un être humain ne vient pas au monde avec un manuel d’utilisation. Il y en a un. Cependant, le manuel est automatique parce que la directive est : Sois satisfait. Cela devient évident dès l’enfance, et le reste jusqu’au jour de votre décès. Vous faites ce que vous faites pour être heureux. Que vous appeliez ça bonheur, tranquillité ou paix n’est pas vraiment important. Appelez ça comme vous voulez, parce que ce n’est pas dans le qualificatif. La beauté était là bien avant d’être nommée.

Quel est votre désir le plus authentique et le plus sincère ? Je le sais ! Savez-vous comment je le sais ? Pas parce qu’un ange est venu me le dire. Pas parce qu’un jour alors que je dormais quelqu’un me l’a murmuré à l’oreille. Je le sais parce que je ressens le même désir. Je veux, moi aussi, être en paix. C’est là que je me sens bien. Je veux être en paix car c’est alors que je me sens bien.

Que désirez-vous ? Qu’est-ce que vous désirez ? Toute votre vie tout le monde exige quelque chose de vous. Qu’est-ce que vous voulez, pas seulement aujourd’hui, mais qu’est-ce que vous avez toujours désiré ?

Les gens veulent le véritable amour dans leur vie et le véritable amour est en nous. Vivez-le. Comprenez-le. Vivez votre vie en toute simplicité parce que c’est ce que vous êtes. Soyez conscient de chaque jour qui vous est donné parce que cette journée ne reviendra jamais. Ce que vous croyez vous appartenir, mais peut vous être dérobé par quelqu’un d’autre, ne vous appartient pas vraiment. Et il existe une chose en vous que personne ne peut vous ôter. Cela vous appartient.

La traversée de la vie peut être très compliquée. Les gens disent :

« Quand il pleut, je ne veux pas me faire mouiller, débarrassons-nous des nuages ! » Moi je dis :
« Munissez-vous d’un parapluie ! » Tôt ou tard, il pleuvra et vous serez mouillé. Si vous ne voulez pas être mouillé, ouvrez votre parapluie. Vous n’avez pas à vous faire mouiller. C’est aussi simple que ça. C’est ça votre réalité.

Si vous voulez comprendre cette réalité, regardez à l’intérieur de vous. Les gens croient que la paix est l’absence de guerre. Non, parce qu’un autre conflit se déclenchera. La paix dont je parle peut être ressentie en plein conflit. Cette paix est dans le cœur de chaque être humain jour et nuit. Elle n’est pas l’absence de quelque chose. Cette paix est présente pour chacun, instruit ou pas, riche ou pauvre.

Une lumière brille en vous. Croyez-vous vraiment avoir été envoyé dans ce monde avec une lampe éteinte ? Non ! Ce serait incroyablement cruel. Il y a une lampe allumée et quand il fait noir, vous n’êtes pas obligé de vous cogner partout. Laissez la lumière exister dans votre vie, qui que vous soyez.

Prem Rawat

La paix authentique

« Prem Rawat parle des théories que nous développons sur la paix et dit que chacun a sa propre version de la paix. La paix authentique, dit-il, est une paix qui est commune à tous les êtres humains sur cette terre. »

Il y a des moments dans la vie où nous rencontrons certaines choses. Et si on voulait vraiment essayer de les expliquer ce serait beaucoup trop compliqué, incroyablement compliqué.

La paix est aussi, quand on en vient à la théorie, une chose très compliquée. Et j’ai compris cela par pure déduction : J’ai compris que d’envoyer un homme sur la lune a demandé beaucoup d’efforts, vraiment, ce fut un exploit technologique. Et sans aucun doute, c’est au nom de toute l’humanité qu’un homme a été envoyé sur la lune.

Cependant la paix échappe toujours au monde, elle doit donc être extrêmement compliquée à atteindre, plus que d’aller sur la lune.

Alors si c’est tellement compliqué, je me suis dit : C’est comme de faire du vélo, c’est trop compliqué.Tout ce qu’on peut faire, c’est inspirer les gens à trouver un moyen de ressentir la paix.
Alors il faut commencer par présenter l’image de la possibilité. Car nous avons tous une version de la paix qui s’applique à nous-même. Quelle est-elle?
Et bien, si vous habitez en ville, klaxons et agitation toute la journée et des sirènes une partie de la nuit. Alors pendant le week-end quand vous partez vous réfugier dans un petit coin tranquille, c’est joli et il n’y a pas de sirènes, vous dites : Oh ! C’est tellement paisible.

Mais s’éloigner de cette situation semble apaisant. Alors cela varie selon les gens.

Ce n’est pas la paix. L’absence de sirènes n’est pas la paix. L’absence de taxis qui klaxonnent n’est pas la paix.

…La résolution des conflits à elle seule n’est pas la paix.

Alors qu’est-ce que la paix authentique ?

La paix authentique, commune à chaque être humain sur terre !

Il existe une paix qui a quelque chose à voir avec chaque individu.

Une paix qui réside dans le cœur de chaque être humain à la surface de cette terre.

Une paix qui n’est pas temporaire.

Une paix qui n’est pas liée à la politique.

Une paix qui ne réside pas dans les formules qui stipulent comment devrait tourner le monde.

Pas la vision d’une personne.

Pourtant riche ou pauvre, bonne ou mauvaise, qu’elle ait raison ou qu’elle ait tort, cette paix réside en cette personne.

Même dans ses heures les plus sombres, cette paix réside en cette personne.
Même quand cette personne est entourée par un océan, pas une rivière, pas un lac, mais un océan de confusion et de doutes.
Une paix qui est davantage que l’absence de colère.
Une paix qui est la présence d’une belle chose et pas l’absence de quoi que ce soit !

Prem Rawat

Là où danse la paix

Dances

« Prem Rawat décrit notre existence comme une note jouée dans une belle symphonie. Cette note, dit-il,
« doit se trouver elle-même » en découvrant la paix qui réside en elle. Lorsque le cœur est comblé de gratitude, la note se retrouve, la soif intérieure est étanchée et une belle danse commence. »

Là où danse la paix

Vous êtes, vous existez ! Vous avez besoin de voir, vous avez besoin de voir qu’ici il s’agit de ce qui a fonctionné, non pas de ce qui n’a pas fonctionné, mais de ce qui a fonctionné.Ce que vous écoutez,  quand c’est une belle symphonie, est composé des notes qui ont été jouées, pas des notes qui n’ont pas été jouées. C’est ça une symphonie, elle est composée de notes jouées. Votre existence est une note qui a été jouée. Vous êtes, vraiment, cette belle note qui doit se retrouver, se trouver elle-même, pas une autre note, elle-même, et résonner avec assurance aussi mélodieusement qu’elle le peut. Pas une note à contrecœur  et en sourdine :

« Je ne sais pas où est ma place. »
Vous cherchez la réussite alors que vous êtes la plus belle réussite. Vous cherchez l’amour, alors que l’amour est dans votre cœur.
Vous cherchez la paix alors que la paix réside dans votre cœur.
Vous cherchez la satisfaction alors que vous en avez davantage que vous ne pourrez jamais le concevoir .
Non, le moment est venu de retentir, parce que vous êtes la note juste, parce que ce cœur a besoin de ressentir la gratitude, je le répète, et quand ce cœur est rempli de gratitude, une belle danse commence ; celle de la vie qui danse.
Il ne s’agit pas, du bon et du mauvais, je ne suis pas là pour ça.
Il ne s’agit pas du bien ou du mal, ce n’est pas pour ça que je suis là. Ce n’est pas pour satisfaire votre curiosité, je ne le peux pas.
Mais pour cette soif qui est en votre cœur, j’ai  une solution qui peut être satisfaisante, elle le peut. Mais cette satisfaction, je dois vous prévenir, une fois que vous l’avez, n’est pas permanente, non, elle doit être retrouvée, encore, encore et encore…Parce qu’un musicien n’apprend pas seulement à jouer du piano une fois pour toutes, un cuisinier n’apprend pas à cuisiner pour s’arrêter ensuite, vous n’avez pas appris à faire du vélo et déclaré, maintenant je sais en faire, je m’arrête. Non ! Vous avez continué chaque jour à monter à vélo avec une joie intense, un grand plaisir, chaque jour.
Tout comme pour la nourriture dont nous avons besoin chaque jour. Bien que certains prétendent que l’on a pas besoin de se nourrir chaque jour. Mais nous en avons besoin.

Nous avons besoin de nous alimenter quand nous avons faim.
Nous avons besoin d’eau pour la soif, quel que soit le moment où elle se manifeste, et quand elle vient, encore et encore, permettez-lui d’être présente.

Soyez, dans votre vie,  loyal envers cette sensation, envers cette soif et soyez comblé.
C’est le moins que vous puissiez faire pour vous-même.

Prem Rawat

Prem Rawat – Une coupe étincelante

Prem Rawat utilise l’exemple d’une coupe que ses propriétaires avaient fait briller juste avant le tsunami et retrouvée intacte, étincelante, flottant parmi les débris. Il déclare que nous pouvons et avons le devoir de briller, car nous ne saurons jamais ce qui arrivera plus tard.

Une coupe étincelante
… Que cherchons-nous à accomplir ?

Notre planning nous intéresse davantage que la chose même qui permet la réalisation des projets sur notre liste : La vie.

Sans la vie, il n’y a pas de planning.

Les choses que nous croyons être leciment de note vie, ne le sont pas, c’est juste une apparence. Indépendamment de ce que nous faisons, que nous tentions d’être bon en affaires, un bon parent ou un bon camarade, qu’est-ce qui nous motive à la base ?

Qu’est-ce qui veut nous faire évoluer ?

Qu’est-ce qui est le plus important pour vous en tant qu’être humain ?

C’est le va et vient du souffle le plus important. C’est tout !

Sans le souffle, pour vous, il n’y a rien.

« C’est tout ? » Oui, c’est tout car en ce souffle réside ma vérité, ma sagesse. Il est mon horloge, il est mon harmonie, ma chanson,
il est mon tambour et j’ai besoin de danser à son rythme…

Prem Rawat