Qu’est-ce qui vous rend heureux ?

« C’est lorsqu’il est permis à une vache d’être une vache qu’elle est le plus heureuse. Un alligator sait ce qu’est un alligator.
Être un chat est ce qui rend un chat heureux.
Être un chien est ce qui rend un chien heureux.
Alors, qu’est-ce qui rend un être humain heureux ? »
Prem Rawat

 

Permettez-moi de commencer par ceci : Qu’est-ce qui rend une vache heureuse ? J’ai approché des vaches, et je peux vous dire une chose. C’est lorsqu’il est permis à une vache d’être une vache qu’elle est le plus heureuse. Quand un alligator est-il heureux ? Quand il est un alligator. Vous pouvez lui mettre une chaîne en diamants, lui mette du rouge à lèvres, l’attacher à une chaise de valeur et dire : « Tu es très beau. » Pourtant tout ça n’intéresse pas vraiment l’alligator ; il veut seulement être un alligator ; il veut faire ce que font les alligators ;  quoique ce soit. Etre un chat, est ce qui rend un chat heureux. Etre un chien est ce qui rend un chien heureux. Alors, qu’est-ce qui rend un être humain heureux ?

La question est : Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Avant de répondre gardez une chose à l’esprit. L’alligator ne dépend de rien d’autre que d’être lui-même, c’est ce qui le rend heureux. Pour le chat, c’est être un chat. Ce serait un bien triste jour si votre bonheur dépendait d’autre chose ou de quelqu’un d’autre. Si c’est le cas, vous avez un problème. Maintenant, votre vie est dédiée, non pas à savourer le bonheur, mais à vous assurer de la présence de la personne qui vous rend heureux, ou à perpétuer la situation qui vous rend heureux.

Les gens demandent : « Que faisons-nous dans ce monde ? » Nous essayons de préserver tout ce que nous pensons être bon, ce qui nous plait. Le monde entier est occupé à essayer de faire en sorte que ça soit comme ça. Personne n’a de plaisir parce que le plaisir n’est plus important maintenant ; ce qui est important c’est de s’assurer que ces circonstances sont présentes, que ces gens soient présents. La joie authentique peut-elle dépendre qu’une autre personne ? Est-ce une dure réalité ou une douce réalité ? Pour ceux qui ont ressenti la joie véritable, c’est la plus douce des réalités

C’est une réalité qui dit : « J’existe, je suis en vie. Le plus beau cadeau, la richesse la plus incroyable, le souffle, m’est donné et je suis conscient ; conscient. J’ai en moi, non seulement le besoin intense d’être heureux, mais aussi la source de bonheur. J’ai les deux. Avoir le besoin intense d’être en paix et la source de paix en soi sont deux choses importantes. De nombreuses personnes veulent être renseignées au sujet de la paix et me demandent : « Alors, où est-elle ? Comment l’obtenir ? » Je leur réponds : « Le problème ce n’est pas la paix. La paix est en vous. Je le sais. Et en fait, vous le savez aussi. Le problème n’est pas la paix mais le besoin. » Comme vous êtes dans la ferme où vous avez des tomates, des aubergines, des orangers et des pêchers, le problème n’est pas la nourriture. Le problème c’est la faim. La paix est innée. La question importante est votre désir de paix. Comment puis-je dépendre de moi-même si je ne sais même pas qui je suis ? Qui suis-je ? Un alligator sait qui il est. Un chat sait ce qu’est un chat. Un chien sait : « Je suis un chien. » L’être humain, qui possède le cerveau le plus développé par rapport à sa masse corporelle, qui a la jouissance de la terre et des océans, demande : « Pourquoi suis-je ici ? Qu’est-ce que je fais ici ? Qui suis-je ? »

Peut-être serais-je le plus heureux si seulement je pouvais être moi-même – si seulement je savais qui je suis. ? Dans votre vie, les choses changent et ont toujours changé. Certaines choses n’étaient pas bonnes et elles sont parties. Et certaines étaient superbes, et elles sont parties aussi – une liquidation sans discrimination. La seule chose qui soit restée constante est le désir d’être comblé. Quand je suis comblé, le désir d’être comblé grandit encore. Tout comme l’amour. Quand vous n’aimez pas, il n’y a pas d’amour. Quand vous aimez, vous aimez encore davantage et vous pouvez continuer à aimer davantage.

Beaucoup de gens croient que dans la vie l’objectif est d’être comblé pour ne plus avoir le désir d’être comblé. Ce serait bien triste. Quand vous tombez amoureux de quelqu’un, vous ne tombez certainement pas amoureux pour pouvoir cesser d’aimer, n’est-ce pas ? Vous tombez amoureux pour avoir la possibilité d’aimer davantage, et cela reste une constante.
Vous pouvez véritablement savourer votre vie. J’offre la possibilité de vous connaître vous-même pour pouvoir être vous-même. Sans vous connaître vous-même, vous ne pouvez pas être vous ; et si vous ne pouvez pas être vous-même, vous ne pouvez pas être heureux ; tout comme le chat, le crocodile, la vache… Il est important pour vous de vous connaître pour pouvoir être aussi heureux qu’il est possible de l’être. Voila combien c’est simple.

Trouvez qui vous êtes pour pouvoir être qui vous êtes. A tout moment, même dans les heures les plus sombres, soyez qui vous êtes pour pouvoir être heureux, pour pouvoir être satisfait, pour pouvoir trouver la paix. Oui, vous avez un grand nombre de choses importantes à faire. Placez celle-ci en tête de liste et tout le reste se mettra en place.

Prem Rawat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s